Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de carlyne

Un blog pour la familles et les amis. Pour toutes les personnes qui ont besoin de renseignements divers.

Le devoir

Publié le 10 Septembre 2011 par carlyne in Réussir pour le BAC

Faire son devoir, au sens de la moralité, implique une décision conditionnée par un sentiment intérieur d'obligation. C'est par un acte de volonté que je choisis d'accomplir ou non mon devoir.

Emmanuel Kant (1724-1804) apparaît comme le philosophe du devoir moral par excellence. Il distingue l'impératif catégorique de l'impératif hypothétique.

 

"Agis de telle sorte que la maxime de la volonté puisse toujours valoir en même temps comme principe d'une législation universelle" Kant, Fondement de la métaphysique des moeurs

 

L'impératif catégorique concerne l'obligation d'agir non pas pour son intérêt personnel ou pour des motivations variables, mais au nom d'un principe universel.

Un devoir moral se justifie par lui-même et non par un but fixé à l'avance.

L'impératif hypothétique, dépend et tient compte des circonstances extérieures et des situations particulières. Selon Kant, toute action doit être motivée par un principe qui puisse être érigé en maxime universelle.

 

Kant se questionne et se demande si un acte complètement moral peut exister, il pense que nous sommes tiraillés entre sentiment et raison et qu'il n'est pas dans la nature de l'homme d'agir de façon purement morale. L'action morale résulte donc d'une lutte entre la sensibilité et la raison.

 

A savoir, Kant fait partie des philosophes soucieux de vivre en conformité avec leurs idées. Très discipliné, il est réputé pour mener une existence bien réglée suivant des rituels quotidiens très précis et immuables, comme l'heure du lever et du coucher.

 

Sujets possibles autour du devoir et de la morale:

- Le sentiment du devoir accompli suffit-il à fonder la moralité de nos action?

- Peut-on fonder rationnellement l'exigence morale du devoir?

 

Commenter cet article