Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de carlyne

Un blog pour la familles et les amis. Pour toutes les personnes qui ont besoin de renseignements divers.

Vincent Peillon sur BFM TV

Publié le 25 Février 2013 par carlyne in Enseignements

Le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, a préconisé dimanche soir, sur BFMTV, des vacances d'été d'une durée de six semaines, réparties en deux zones. "Nous devons être capables d'avoir un zonage l'été, deux zones, et nous devons être capables d'avoir six semaines, c'est suffisant", a déclaré Vincent Peillon. "Nous commencerons peut-être à en discuter après 2015", a ajouté le ministre dans un second temps.

Concernant l'organisation du reste de l'année scolaire, Vincent Peillon recommande "sept semaines de cours, au plus", suivies de "deux semaines de vacances".

Il envisage d'aller vers 37 à 38 semaines de cours dans l'année contre 36 actuellement sans fixer de calendrier alors qu'il y a 40 semaines de cours en Allemagne (voir plus loin les chiffres réels). "Cela va nous obliger à revoir les examens, et en particulier le fameux baccalauréat, qui occupe les locaux d'un certain nombre d'établissements très tôt dans le mois de juin", a ajouté le ministre, en relevant que certains élèves, notamment des collégiens, étaient à l'extérieur des établissements scolaires dès le 10 juin.

Ce qui est nouveau, c'est que le projet, soigneusement écarté à l'issue de la concertation, prend de la consistance quand le ministre parle de zones. Il n'avait jamais tranché sur ce point. Or V. Peillon parle maintenant d'établir deux zones, conformément aux attentes des industries du tourisme. Et dans l'histoire des congés, celles-ci ont souvent su se faire entendre, y compris par la gauche.


 Je tiens à signaler :

- Que les travailleurs ne sont pas tous des enseignants, n’y des professionnelles du tourisme, et que OUI ! il existe encore des salariés qui ne sont pas aux chômages.

- Que les entreprises n’ont pas toutes un ou deux salariés où il est facile de dispatcher les congés. Mais qu’en général, il faut compter un minimum (aller disons) 20 à 50 pour les moyens entreprise. Et encore, là je ne parle pas des industries, ou des usines en 2 ou 3 huit. VOUS FAITES COMMENT POUR EUX ???? Les salariés ne prendront qu’une ou deux semaines ????


Du réchauffer !


Déjà en juillet 2011, le rapport du comité de pilotage sur la réforme des rythmes scolaires réuni par Luc Chatel avait préconisé 38 semaines de cours. Le rapport souhaitait 8 semaines de petites vacances sur 4 périodes de 2 semaines et des vacances d'été seraient ramenées à 6 semaines au lieu de 8.

Enfin il y a la réforme du bac. Là aussi, la question a été préparée par Luc Chatel. Il avait commandé un rapport coordonné par l’inspecteur des finances Laurent Buchaillat et l’inspecteur général Stéphane Kesler, ancien directeur des services des examens (SIEC) en mars 2012. Il préconisait "moins d’options, moins d’épreuves facultatives, des notes éliminatoires, plus de contrôle continu, plus de tronc commun".


Une anomalie en Europe ? NON !


V. Peillon déclare qu'il y a 40 semaines de cours en Allemagne, laissant entendre que c'est la norme européenne.


Mais est-ce exact ?


Le régime des vacances en Allemagne diffère d'une région à l'autre. Effectivement en Bade-Wurtemberg, on compte 12 semaines de vacances dont la moitié en été.

Mais on en compte 13 en Bavière, à Berlin, à Hambourg et en Rhénanie Pfalz par exemple.

La Finlande compte 16 semaines de congés annuels, l'Italie 17, l'Espagne 15 et le Royaume-Uni 13.

En Europe, seuls le Danemark, l'Allemagne et le Royaume-Uni ont des vacances d'été inférieures à 8 semaines, avec 6 semaines dans ces trois cas.

Seize pays européens ont des vacances d'été de 9 semaines et plus. Le record est à chercher en Lettonie et Estonie avec 13 et 12 semaines.

Mais Chypre, la Finlande, la Hongrie, l'Islande, la Roumanie, la Slovaquie et la Suède ont deux mois et demi de congés d'été.

Avec 6 semaines de congés d'été, la France s'alignerait sur l'exception et non la norme.

On l'aura compris au passage : aucun pays européen n'applique les rythmes souhaités par les chrono-biologistes, le fameux 7 semaines de cours suivis par 2 semaines de vacances. Et on aurait du mal à trouver un lien entre les résultats aux évaluations internationales et l'organisation des congés.

La durée du temps d'enseignement varie aussi beaucoup en Europe. Mais la France avec ses 864 heures au primaire et 1108 en seconde fait partie des pays où il y a le plus d'heures. Seuls le Luxembourg et le Portugal en ont davantage.


Un jeu dangereux ?


Même si le ministre déclare vouloir y aller "progressivement", cette déclaration n'est pas forcément opportune. V. Peillon a déjà beaucoup de mal à faire admettre la réforme des rythmes au primaire par les enseignants et les maires. L'annonce de la réduction des congés d'été pourrait réveiller des enseignants du secondaire qui se sentent actuellement peu concernés par la question des rythmes scolaires. Et comme on ne voit pas comment imposer deux semaines de travail supplémentaires sans les payer aux enseignants, elle a aussi l'inconvénient de poser une question budgétaire à un mauvais moment pour l'Etat.

 

info Café pédagogique

Commenter cet article